Nouvelles et opinions sincèrement indépendantes

Gardez-nous en l'air pour lutter pour la liberté

La carte du racisme. Faux et inflammatoire

Partagez nos articles et brisez la censure
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La carte racisme est à nouveau tirée

Nous sommes tous d’accord sur le fait que le racisme est hors de question. Vous ne pouvez pas juger quelqu'un uniquement par sa couleur ou son origine.

C'est comme ça que je suis en tout cas.

Mais s'il y a une chose qui vous en lasse, ce sont les gens qui sont censés être «contre le racisme» et qui gémissent tous les jours. Le double standard et toutes ces conneries sur les courses… c'est écoeurant.

Il semble que ces personnes veulent être victimes de discrimination, mais qu'elles sont frustrées parce que personne ne fait de discrimination à leur égard. De cette façon, ils n'attirent pas l'attention et ne pourront pas jouer le rôle de victime.

Ensuite, ils transforment simplement quelques applications en «racisme» et les médias bien sûr coopèrent avec lui.

Les Noirs ou les personnes d'origine islamique ne devraient pas être offensés et vous ne devriez pas en plaisanter. Il faut aussi être très prudent avec le mot «juif»: il suffit d'écrire un article critique sur quelqu'un et de mentionner qu'il ou elle est juif. Vous faites danser les poupées. Et nous devrions avoir honte de nous-mêmes.

L'hypocrisie.

Ce sont souvent les mêmes personnes (de gauche) qui l'appelaient lors des anniversaires: «Tant que ma fille ne rentre pas à la maison avec une noire.», généralement suivi de la phrase standard: "Parce qu'ils ont un appareil si gros ... " Eh bien, nous connaissons tous ces blagues et nous connaissons tous des gens comme ça.

Pas de fantaisie, mais il est tout à fait normal pour les Néerlandais blancs de plaisanter sur les Noirs ou des personnes d'un autre milieu culturel. Il est également tout à fait normal que cela se produise dans l'autre sens. Ou pensez-vous que les étrangers ne plaisantent pas sur nous? Bien sûr que ça l'est. Et c'est leur droit! Et vous pouvez parier que ces blagues peuvent aller loin.

Nous sommes tous différents et certaines habitudes de personnes de cultures différentes peuvent sembler étranges ou drôles à des personnes d'horizons culturels différents. Vous pouvez en rire. Je peux m'allonger sur le sol en riant quand une personne noire fait une blague sur une personne blanche. Un peu d'autodérision n'est pas mal du tout.

Mais lorsqu'une étude scientifique est menée sur le QI moyen de certains groupes de population et que le résultat est que les Noirs d'Afrique centrale ont le QI le plus bas, alors cela ne doit pas être mentionné. On se souvient encore de ce savon FvD. Il grinçait.

Les médias et les politiciens attisent cette atmosphère. Sans eux, ces groupes seraient ignorés. Mais Rutte est même allé avec le organisation terroriste BlackLivesMatter en conversation. Ce n’est pas sans raison. Il le devait. Aux Pays-Bas, BlackLivesMatter n'est pas encore si extrême, mais en Amérique, c'est un instrument des politiciens libéraux d'extrême gauche. Et ils sont étroitement liés au rêveur du climat et aux Great Resetters. Rutte n'a pas le droit de donner un coup de pied à ces gens dans les tibias.

Les Néerlandais n'ont pas d'importance. Nous emportons les baisers de pete noir et de nègre et vous devez vous contenter de cela dans votre propre pays.

Ils ne se rendent pas compte que la plate-forme de BLM elle-même est également utilisée et abusée par le gouvernement. Soit dit en passant, ces types de groupes se composent souvent aussi en partie de Blancs. Ce n'est pas une question de couleur. Le fait est que c'est de la racaille. Ce n'est pas un groupe de noirs en peluche. C'est un mouvement de personnes blanches et noires périlleuses et de toutes les couleurs entre les deux.

Je suis sûr que la grande majorité des Pays-Bas sombres ou noirs sont tout aussi irrités par ces chiffres. Comme si vous étiez une espèce protégée ou quelqu'un qui ne peut pas se défendre. Les Pays-Bas ne sont pas racistes et si quelqu'un est déjà victime de discrimination, vous pouvez aller en justice et vous vous sentirez certainement soutenu par votre environnement. Sauf si vous avez un mauvais caractère. Mais cela n'a rien à voir avec le racisme.

Et puis vous avez le problème de l'immigration. Si vous critiquez l'immigration de masse, vous êtes déjà qualifié de raciste.

Mais lorsque les statistiques montrent clairement que le fait de faire venir ces personnes provoque statistiquement beaucoup de misère, généralement au sens de crime, alors vous ne les faites pas entrer. Cela a du sens, non? Et si ces gens ont un bronzage, alors ils l'ont. S'il s'agissait de Suédois ou de Norvégiens, la position contre l'immigration de ces personnes serait la même.

Je suis en faveur de recevoir des soins de qualité pour les personnes qui en ont besoin. À cet égard, je suis pro-immigration. Mais la folie de l'immigration de masse, les gens qui viennent ici uniquement pour des raisons économiques et autres et qui gâchent visiblement les choses, nous devons les empêcher d'entrer autant que possible. Ils se trompent pour ceux qui ont vraiment besoin d'aide. Eux aussi sont ignorés par cette politique stupide. Et c'est douloureux. Surtout pour ces gens.

Mais la politique d'immigration dans l'UE n'est pas basée sur «l'aide aux gens». Il y a un plan beaucoup plus vaste derrière cela.

C'est un bon exemple de l'Allemagne de la façon dont nous nous détruisons nous-mêmes et nos compatriotes de différents horizons.

video

 

Les blagues sont intemporelles. Tout comme les pays voisins se moquent presque toujours les uns des autres mais s'aiment secrètement de toute façon. Regardez les Pays-Bas et la Belgique.

Peut-être que les gens pensent que je suis très facile. Qui peut. Mais nous sommes confrontés à des problèmes complètement différents ensemble. Nous sommes victimes du plus grand crime de tous les temps. Nous tous. Donc, mettre les choses en perspective et se moquer de soi ne fera pas de mal.

Dès que vous donnez un espace à des groupes comme BLM ou que vous acceptez ce battage médiatique de discrimination, de très mauvaises choses se produiront. Regardez l'hystérie en Amérique. Nous ne voulons pas de ça ici. Trop fou pour les mots. Et… c'est la POLITIQUE!

Tout le monde ne pensera pas à ce thème comme moi. Mais s'il vous plaît, assurons-nous qu'ils ne nous retournent pas les uns contre les autres. Ensuite, nous obtenons des scènes très dangereuses. Voir la vidéo à titre d'exemple.

Regardez ici:

video

Partagez nos articles et brisez la censure
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Partagez cet article!

S’abonner
Abonnez-vous à
Peut être votre vrai nom ou un pseudonyme
Non requis
6 commentaires
le plus vieux
le plus récent le plus voté
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
CommonSenseTV
nl Dutch
X
6
0
Quelle est votre réponse à cela?x
Masquer l'image