Nouvelles et opinions sincèrement indépendantes

Un aller simple pour l'enfer

La société n'a jamais été aussi divisée. Premièrement, les régimes ont tout fait pour éloigner tout le monde les uns des autres. Surtout, ne vous contactez pas. Pas avec ta famille, pas avec tes amis et pas avec tes voisins.

C'est bien trop dangereux. Si nous sommes en contact les uns avec les autres, nous nous infectons avec un virus mortel et nous mourons tous.

Ce message de panique, largement diffusé par les grands médias depuis plus d'un an, n'a pas manqué de faire son effet. Les (grands)parents ne voyaient plus leurs (petits)enfants, les enfants ne voyaient plus leurs amis, toutes les occasions où nous pouvions nous rencontrer étaient fermées. Des muselières devaient être mises et la rédemption se ferait bientôt par une injection de substances inconnues dans votre corps.

La rédemption enfin ! Le temps est venu. Pendant plus de six mois, des personnes du monde entier ont reçu une injection d'ARNm ou de thérapie transgénique. Certains pays ont déjà parcouru un long chemin. Belgique, Israël, Royaume-Uni, certaines parties des États-Unis, Cambodge par exemple. Les autres pays (occidentaux) n'ont été touchés que de 60 à 70 %. Il semble maintenant que les hôpitaux et les morgues regorgent de personnes qui ont participé (involontairement ou du moins non informés) à cette expérience génétique.

 

Que doivent faire les régimes maintenant ? Ils ont toujours promis que si tout le monde laissait ces seringues se mettre dans son corps, la vie redeviendrait «normale». Mais maintenant, les personnes injectées doivent également être testées à chaque fois et les seringues ne semblent pas nous faire grand-chose, si ce n'est le risque de blessures graves et même de mort.

Lancez ensuite une campagne de diffamation contre les personnes qui ont étudié cette arnaque et ont décidé de ne pas participer à cette expérience de génocide.

La propagande d'État est désormais entièrement centrée sur la discrimination et l'exclusion des non pulvérisés. Encore plus fort : les non pulvérisés sont un danger pour la santé des pulvérisés. Les comparaisons et les exemples les plus fous sont utilisés. Mais tout se résume au fait que les personnes saines d'esprit ne sont plus autorisées à accéder aux lieux publics, aux restaurants, aux magasins et ainsi de suite. Parce qu'ils sont dangereux.

 

 

En réalité, cela aussi est assez facile à analyser et à exposer les mensonges du régime. Comparez les admissions à l'hôpital et les décès au cours de l'été et de l'automne de cette année avec ceux de l'année dernière. L'année dernière, personne n'avait reçu d'injection de gène, maintenant la majorité en a reçu.

J'ai collecté pour vous quelques données belges. Sciensano est l'agence gouvernementale qui collecte les données. Et eux aussi font tout leur possible pour obscurcir la vérité en déplaçant les axes x et y afin que les équations les plus importantes ne puissent pas être faites. Mais après quelques recherches, j'ai pu faire l'analyse suivante:

La Belgique a un (double) taux de vaccination de 86% de la population âgée de 18 ans et plus. L'année dernière à cette époque, personne n'avait été "vacciné". Alors maintenant, nous allons en récolter les bénéfices, n'est-ce pas ?

Eh bien, jetez un oeil :

L'année dernière, le 31 août, 243 personnes ont été hospitalisées pour covid, dont 74 aux soins intensifs

Cette année, au 31 août, 668 personnes étaient hospitalisées pour covid, dont 191 en réanimation (+ 175% et + 158%)

L'année dernière, le 7 septembre, 235 personnes ont été hospitalisées pour covid, dont 52 aux soins intensifs

Cette année, le 7 septembre 702 personnes ont été hospitalisées pour covid, dont 225 en réanimation (+199% et +332%)

Le nombre de décès est également plus élevé cette année qu'à la même période l'an dernier. En chiffres pas si alarmants, mais en pourcentage, l'augmentation est également spectaculaire.

Avec un taux de vaccination de 86 %, cette énorme augmentation des hospitalisations ne peut plus être imputée aux 14 % non traités.

Cela reste passionnant pendant un moment ce qui va se passer en octobre/novembre/décembre, mais on peut déjà en tirer la conclusion préliminaire :

Les 'vaccins' ne fonctionnent pas ou même contre !!!!!!

Je vous ai informé plus tôt qu'il y a eu plus de décès aux États-Unis, non pas dus à Covid mais à cause des seringues empoisonnées de Covid que de tous les autres vaccins combinés. Je suis tombé sur un tableau qui illustre bien cela :

 

Au Royaume-Uni, ils ont commencé à pulvériser plus tôt et à partir de là, j'ai également étudié les chiffres. Il y a beaucoup d'attention pour le nombre d'"infections", mais j'ai lu rapidement à ce sujet. Démontrant une infection avec un coton-tige dans le nez, comment au nom de Dieu est-il possible que cela soit toujours pris au sérieux. Les admissions à l'hôpital et les décès, malgré le fait que ces chiffres soient également pollués, c'est la seule chose avec laquelle nous pouvons faire quoi que ce soit. On nous a toujours dit que le risque de symptômes graves du prétendu Covid-19 est considérablement réduit par les injections de gènes. Cela se traduira donc également par une énorme diminution du nombre d'admissions à l'hôpital, n'est-ce pas ?

Mais le dernier rapport des autorités sanitaires britanniques montre que l'histoire n'est pas tout à fait correcte là non plus. Parmi les hospitalisations, les pulvérisés sont relativement plus représentés que les non pulvérisés. Les décès dus à la «variante delta» (du virus qui n'a pas été détecté) semblent concerner principalement ceux qui ont été pulvérisés. 64 % des décès sont dus à des doubles injections. Si on ajoute la dose unique de misérables, on arrive même à 70 %. Que cela corresponde exactement aux pourcentages de vaccination. J'ai aussi remarqué que les mesures sont prises à partir de février, alors que très peu de personnes avaient été injectées. Ce n'est que vers juin qu'une couverture vaccinale élevée a été atteinte. Mais tous les décès avant cela sont maintenant comptés. De plus, vous ne comptez comme « complètement vacciné » que si votre 2e injection a eu lieu il y a au moins 2 semaines. Donc, si vous mourez peu de temps après l'injection, vous êtes jeté dans le tas des non vaccinés. Donc la vraie conclusion est là aussi, plus d'admissions à l'hôpital et plus de décès parmi les aspergés.

 

La FDA a une nouvelle fois révisé la définition d'un "vaccin" d'une manière un peu plus proche de la réalité :

 

 

 

Il est donc dit ici qu'avant 2015, la définition était qu'un vaccin est une maladie se produit, entre 2015 et 2021, un vaccin donnera immunité et à partir de maintenant il ne donne que protection contre une maladie. Définition adaptée au résultat (également toujours menti) que donnent les seringues empoisonnées, nous continuons donc avec les seringues qui ne fonctionnent pas.

 

hugo de Jonge a désormais tourné le dos. A-t-il pu nous assurer il y a quelque temps que la vaccination ne sera jamais obligatoire, pas même indirectement et qu'il ferait même une loi qui devrait l'exclure…..

Il déclare maintenant avec une totale conviction qu'il ne peut pas arriver que les personnes non traitées bénéficient des mêmes droits que celles qui ont été traitées. Ici aussi, nous ne serons bientôt plus autorisés à entrer dans une salle, un restaurant ou un café sans seringue à poison tous les quelques mois. En Australie, le dictateur de Victoria a annoncé que tout allait bien plus loin. Le non traité ne doit pas faire partie de la vie sociale et de l'économie. Pensez-y un instant….

Israël et l'Australie, c'est notre avant-pays. Il n'y a pas d'application de vaccin ou de passeport qui nous apportera la liberté. Toutes les machines à panique redémarrent et nous nous dirigeons vers des temps encore plus sombres.

 

 

Nous ne pouvons pas le battre. Comme toujours dans l'histoire de l'humanité, il n'y a qu'un petit groupe de « penseurs ». La plupart des gens sont des moutons dociles qui croient tout ce qu'ils voient aux informations et lisent dans les journaux. Et le message de ces instituts est clair : évitez tout contact avec les « dangereux non pulvérisés ».

Un aller simple pour l'enferC'est ainsi que j'ai appelé ma chronique. Mais la question est, à qui s'adresse ce billet aller simple pour l'enfer ? Des scientifiques de renommée internationale sans double agenda prédisent l'enfer pour tous ceux qui ont eu des seringues dévastatrices dans leur corps. À gauche et à droite autour de nous, nous voyons déjà de nombreux exemples de morts subites et de blessures graves causées, ou du moins peu de temps après, par les seringues.

Serait-ce l'enfer pour de grands groupes de vaccinés ?

Ou alors….

Les non pulvérisés sont exclus. Au début seulement des festivals, théâtres et cinémas. Mais les exclusions sont de plus en plus étendues et la répression aussi. Bientôt, nous n'aurons plus le droit de faire quoi que ce soit et le groupe de personnes arrosées physiquement et mentalement applaudit en masse à notre exclusion.

Alors peut-être que c'est notre billet aller simple pour l'enfer……

Il y a environ 2 ans, l'été 2019, quels projets faisiez-vous ? Comment te sentais-tu? Quelle confiance aviez-vous dans le gouvernement ?

Supposons que j'avais prédit que les gouvernements allaient vous dépouiller de tous vos droits et vous obliger à participer à une expérience de thérapie génique à l'échelle mondiale, vous auriez probablement envoyé une camionnette pleine d'hommes en blouse blanche pour m'arnaquer. ça marche.

Je ne vous l'avais pas prédit, car bien que je sois assez critique pessimiste, je n'aurais même pas pu imaginer cette bêtise et cette terreur.

Il se passe tellement de choses, c'est presque impossible à comprendre. Pas même pour les personnes qui font de leur mieux pour s'informer ou rester informées. Même pour les médias critiques et les scientifiques critiques, il est presque impossible de séparer le sens du non-sens, de séparer les faits et les manœuvres de diversion.

 

 

Le wef et les gouvernements ont un si grand groupe d'endoctrinés derrière eux qu'ils se croient intouchables.

Ils ne cachent même pas leurs sombres desseins. Ils communiquent ouvertement que tout va bien en ce qui concerne la pandémie. Ils publient sans vergogne les listes des membres, des individus, des institutions et des entreprises qui sont membres du WEF, et ce sont précisément ces individus, institutions et entreprises qui mettent actuellement en œuvre les plans du WEF. Des plans qui consistent à soumettre la population mondiale à une dictature communiste mondiale. Une dictature où nos libertés, nos biens, notre droit à l'autodétermination et tous nos autres droits seront supprimés.

En outre, l'intention est également d'éclaircir considérablement la population. Ils peuvent aussi le crier à haute voix. Bill Gates, il y a longtemps, son grand rêve était de réduire la population mondiale de 15 % grâce aux injections. Les Georgia Guidestones souhaitent une extermination encore plus drastique de l'humanité. Les masses ne le lisent pas, n'y croient pas, ne s'en rendent pas compte et sont tellement folles de peur que, comme l'annonçait Jacques Atalli dans les années 90, elles font la queue pour être abattues.

 

Je ne me décide pas à dire que les seringues sont mortelles. De nombreux scientifiques de renommée internationale (avant le canular) dans le domaine de l'immunologie, de la microbiologie et du développement de vaccins, et de nombreux scientifiques et chercheurs (médicaux) dans toutes sortes d'autres domaines, mettent en garde contre les terribles conséquences de cette manipulation génétique de l'ARNm sur votre corps. Les « scientifiques » dirigés par des tisserands et payés par le gouvernement, pour la plupart des vétérinaires, mettent de côté toutes les études et tous les rapports et continuent de vous dire que les seringues sont nécessaires pour sangles reprendre une vie normale.

 

J'ai longtemps espéré que les régimes me tournent le dos. Sûrement que leur flot constant de mensonges doit à un moment donné commencer à faire réfléchir les médias et les masses ? Mais je vois de plus en plus de gens disparaître dans le maelström. D'abord complètement paniqué par un virus du rhume/de la grippe, qu'il soit inventé ou non, et plus tard amené à une peur totale et frénétique des autres humains qui ne veulent pas participer à l'expérience de pulvérisation. Aucun mensonge ne va trop loin pour elle. Aucun dommage n'est trop grand pour elle.

 

 

Je pense qu'il y a 2 scénarios devant nous.

Un scénario est que les seringues deviendront obligatoires partout. Si nécessaire, physiquement forcé et que nous serons tous foutus, à gauche ou à droite.

L'autre scénario est qu'un grand groupe continue de résister et qu'il y a des ravages indéniables sur la santé des masses qui ont été injectées. Si les prédictions de scientifiques indépendants se réalisent, cela se produira dans les trois prochaines années environ.

Beaucoup mourront et beaucoup d'autres pourront continuer leur vie avec un corps complètement affaibli. Les gens éveillés, encore méprisés par les arrosés, resteront une espèce forte.

Darwin à son plus bizarre.

Est-il juste que les personnes vaccinées craignent les non vaccinés ? Probablement oui, toutes les études montrent que les personnes vaccinées sont encore plus susceptibles d'être hospitalisées et de mourir. Combien plus de preuves voulez-vous que les seringues ne fonctionnent pas dans le but que nous sommes amenés à croire.

Je pense que le fait de tomber malade ou non dépend beaucoup plus de l'état de votre corps et de l'état de votre système immunitaire que des personnes que vous rencontrez. On m'a toujours appris que quand il fait froid, on attrape froid. Mettez donc une écharpe et un manteau. Mais si un rhume était une maladie virale, vous ne pourriez pas l'attraper par le froid. Le froid n'est pas un virus. Cependant, un corps froid diminue vos défenses. Serait-ce juste que cela peut vous rendre malade? Donc ça n'a absolument rien à voir avec quelqu'un d'autre ?

 

Parfois, je me sens déprimé. Pourquoi le faisons-nous. Chez CommonSenseTV et de nombreux autres sites d'information indépendants, nous faisons de notre mieux pour révéler la vérité. Mais nous le faisons pour un petit groupe de personnes éveillées. Nous n'atteignons pas le grand groupe de dormeurs et c'est pourquoi les dirigeants nous ont juste ri au nez.

 

Cela peut devenir un aller simple pour l'enfer pour nous tous.

Il suffit d'écouter l'histoire déchirante de cette jeune femme qui vient de perdre son mari à cause de la seringue empoisonnée.

 

Répandre l'amour
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Partagez cet article!

S'abonner
Abonnez-vous à
invité
Peut être votre vrai nom ou un pseudonyme
Non requis
47 commentaires
le plus vieux
le plus récent le plus voté
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
CommonSenseTV
nl Dutch
X
47
0
Quelle est votre réponse à cela?x
Masquer l'image