CommonSenseTV Soyez réel!

Soutenez les vraies nouvelles!

Notre Facebook, Twitter et Telegram

Algemeen Dagblad, une mise à jour

Le journaliste de l'Algemeen Dagblad, qui a déjà beaucoup écrit et publié sur l'enregistrement d'une cause incorrecte de décès de mon père décédé, par le médecin Alphen RJ van Rijn, a écrit une mise à jour sur les développements de cette affaire.

Les lecteurs de CommonSenseTV sont bien sûr tous parfaitement informés, mais en ce qui me concerne, ce genre de choses ne peut pas attirer suffisamment d'attention dans les médias grand public.

Le journaliste avait écrit l'article suivant:

 

La piqûre est dans la queue.

Le ministère public a rejeté la plainte pour contrefaçon contre le médecin généraliste d'Alphen Robert-Jan van Rijn en raison du manque de preuves. La famille Alphen Van Tol accuse le médecin d'avoir signalé le Covid-19 comme cause du décès de leur père, alors que selon la famille il n'avait pas de Covid et est décédé d'une insuffisance cardiaque.

L'enquête policière contre le déclarant Marcel van Tol (56 ans) lui-même n'est pas encore terminée. Le médecin généraliste Robert-Jan van Rijn avait, à son tour, porté plainte contre Van Tol pour diffamation, calomnie et menaces de mort. Selon le médecin, il s'agit d'une "famille négatrice du coronavirus qui a lancé une campagne de diffamation". Son avocat Ali Oass affirme que cette enquête est toujours en cours. ,,Mon client est toujours très ennuyé par cela.'' Oass ne veut rien dire sur l'affaire.  

Van Tol senior (85 ans), malade cardiaque depuis vingt ans, est décédé le 14 février à 23.00 heures à son domicile d'Alphen. Sa femme l'a trouvé par terre dans le couloir et il a cessé de répondre. Tout d'abord, la surveillance du quartier, puis les ambulanciers ont essayé de le réanimer. Le médecin de garde pour déterminer la cause du décès est le médecin généraliste Van Rijn de Bospark Huisartsen, il n'est pas le médecin généraliste de Van Tol. Il arrive un peu plus tard et énumère Covid-19 comme la cause du décès, dont Van Tol aurait souffert pendant quatre jours.

contrefaire

Selon la famille Van Tol, le médecin a délibérément noté une cause de décès incorrecte sur le formulaire B, qui est préparé pour le Bureau central des statistiques. Ces données sont utilisées dans la recherche et l'affichage du nombre de victimes du Covid. «Sur la base de ces informations, les gouvernements mettent en place des mesures de grande envergure qui touchent de nombreuses personnes et entreprises. Si ces informations sont falsifiées, ces mesures seront prises pour de mauvais motifs'', a déclaré Van Tol plus tôt dans l'AD.

Marcel van Tol a porté l'affaire au public en février sur CommonSense TV, où il est chroniqueur. Cette chaîne a été fondée en 2019 par des personnes qui disent que les médias trompent les gens et les préparent à un avenir tracé par les mondialistes. Incidemment, Van Tol souligne qu'il n'est pas un négateur de la couronne.

Le ministère public (OM) a informé Marcel van Tol qu'il ne mènerait aucune enquête plus approfondie sur le médecin généraliste. Le procureur écrit: «Il appartient au médecin qui examine le corps d'apprécier la raison du décès. En tant que non-médecins, nous ne pouvons rien dire à ce sujet. Il n'appartient donc pas au parquet de former un jugement (médical) à ce sujet. ''

Conseil de discipline Santé

Van Tol conteste cette décision devant la Cour d'appel. « Ce ne sera pas le cas que le ministère public ne traitera que des déclarations et des affaires dont il a une connaissance suffisante ? Cela signifierait une licence pour toutes les infractions pénales commises dont le ministère public n'a pas une connaissance suffisante », a-t-il écrit à la cour d'appel.

L'affaire sera probablement dans 4 à 6 mois devant le tribunal disciplinaire régional des soins de santé La famille accuse le médecin de faux ou de non-respect des règles corona. "Compte tenu de sa persistance à identifier le Covid-19 comme cause du décès, il a gravement mis en danger ma mère, mon frère, ma sœur et moi-même, (...) voisins, connaissances, le croque-mort pour avoir négligé tous les protocoles liés au Covid-19. (…) Mon père est resté chez lui pendant cinq jours. Tout le monde est venu pour dire au revoir. ''

 

 

 

Cependant, cela n'était pas conforme aux directives auxquelles l'Algemeen Dagblad doit apparemment adhérer, de sorte que le rédacteur en chef a adapté, raccourci et modifié l'article.

En cliquant sur le lien ci-dessous, vous pouvez voir ce que les rédacteurs de l'AD en ont fait. Recherchez les différences :

 

 

Si le lien ne fonctionne pas ou si vous n'avez pas accès à l'article sur ad.nl, vous trouverez ci-dessous le texte de l'article tel que publié :

 

La justice ne poursuit pas GP après une cause de décès contestée

Le ministère public a rejeté la plainte pour contrefaçon contre le médecin généraliste d'Alphen Robert-Jan van Rijn en raison du manque de preuves. La famille Alphen Van Tol accuse le médecin d'avoir signalé le Covid-19 comme cause du décès de leur père, alors que selon la famille il n'avait pas de Covid et est décédé d'une insuffisance cardiaque.

Hans-Paul Andriessen 01-06-21, 06:30 Laatste mise à jour: 08:40

L'enquête policière contre le déclarant Marcel van Tol (56 ans) lui-même n'est pas encore terminée. Le médecin généraliste Robert-Jan van Rijn avait, à son tour, porté plainte contre Van Tol pour diffamation, calomnie et menace avec la mort. Selon le médecin, il s'agit d'une "famille niant le coronavirus qui a lancé une campagne de diffamation" sur Internet. "Mon client en souffre toujours", a déclaré son avocat Ali Oass. L'avocat ne veut rien dire sur l'affaire.  

Van Tol senior (85 ans) est décédé le 14 février à 23.00 heures à son domicile d'Alphen. Sa femme l'a trouvé par terre dans le couloir. La surveillance du quartier et plus tard les ambulanciers ont tenté de le réanimer en vain. Le médecin qui devait déterminer officiellement la cause du décès était le médecin généraliste Van Rijn de Bospark Huisartsen. Il a énuméré Covid-19 comme la cause du décès, dont Van Tol aurait souffert pendant quatre jours.

Recherche

Van Tol dit que son père souffrait du cœur depuis vingt ans et que le médecin a délibérément inscrit une cause de décès incorrecte sur le formulaire B, qui est en cours de préparation pour le Bureau central des statistiques. Ces données sont utilisées dans la recherche et l'affichage du nombre de victimes du Covid. 

Le ministère public (OM) a informé Van Tol qu'il ne mènerait aucune enquête supplémentaire sur le GP. Le procureur de la République écrit : « Il appartient au médecin qui inspecte le corps d'estimer la cause du décès. En tant que non-médecins, nous ne pouvons rien dire à ce sujet. Il n'appartient donc pas au ministère public de se faire une opinion (médicale) à ce sujet.»

Van Tol fait appel. L'affaire sera probablement portée devant le Tribunal régional de discipline des soins de santé dans 4 à 6 mois.

4.9 19 Vote
Revue d'article
S’abonner
Abonnez-vous à
invité
Peut être votre vrai nom ou un pseudonyme
Non requis
17 commentaires
le plus vieux
le plus récent le plus voté
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
CommonSenseTV
Dutch NL English EN French FR German DE Spanish ES
17
0
Quelle est votre réponse à cela?x
Retour en haut