Nouvelles et opinions sincèrement indépendantes

Le tableau de bord des vaccins

Je vais continuer à le publier. Tout comme le gouvernement vous bombarde de nouvelles infections, décès et hospitalisations dus au virus présumé, nous devons montrer l'autre côté. Parce que vous n'obtenez pas cette information par les médias grand public ou le RIVM.

Encore une fois avec une petite explication : les RIVM des 27 pays de l'UE signalent à EudraVigilance les effets secondaires (légers et graves) et les décès qui sont probablement attribuables à l'ARNm et aux seringues vectorielles.

J'avais déjà expliqué que les Pays-Bas sont en tête du nombre de signalements et que de nombreux autres pays signalent beaucoup moins, peu ou presque rien. Par ailleurs, j'ai découvert récemment qu'au Lareb 95 à 97% des signalements (qui constituent la base du signalement du RIVM) émanent des victimes et/ou de leurs proches eux-mêmes. Les médecins, les GGD, les hôpitaux et autres médecins ne signalent donc pas ou peu s'il y a des victimes à la suite des injections. J'ose en conclure que les rapports à Lareb, malgré le fait qu'il s'agisse des nombres les plus élevés de tous les pays de l'UE, ne représentent également qu'une (peut-être petite) partie des dommages réels.

Mais bon, ce sont des pensées et des considérations. Nous devrons nous contenter des chiffres durs et ils sont en fait assez choquants. Aucune expérience médicale ne serait poursuivie s'il s'agissait déjà de dommages collatéraux à court terme.

 

Aux États-Unis, il y a beaucoup de falsification des chiffres et des révisions à la baisse par VAERS. Là aussi, la plupart des signalements sont faits par les victimes et/ou leurs proches eux-mêmes. Des recherches antérieures ont montré qu'en moyenne, seulement 1 % des problèmes réels liés aux médicaments ou aux vaccins sont signalés. La plupart des gens ne connaissent même pas des corps comme VAERS et EudraVigilance ou même Lareb. Cette recherche impliquait tous les médicaments et vaccins, même avant l'heure du corona. Je suppose que les rapports après les injections de poison plus ou moins obligatoires sont bien supérieurs à 1%. Mais vous pouvez supposer avec certitude que les chiffres officiels américains contiennent également une sous-déclaration considérable.

11,940 MORTS

618,648 XNUMX Blessures et

1,175 19 bébés à naître MORTS à la suite des injections de COVID-XNUMX

 

(que le nombre total dépasse le nombre de « cas » et que le pourcentage total dépasse 100 %, la raison en est que certains patients sont inclus dans 2 catégories ou plus)

Pour les deux aperçus, environ la moitié des rapports concernent des effets secondaires « graves » (y compris des décès).

 

 

Répandre l'amour
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Partagez cet article!

S'abonner
Abonnez-vous à
invité
Peut être votre vrai nom ou un pseudonyme
Non requis
32 commentaires
le plus vieux
le plus récent le plus voté
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
CommonSenseTV
nl Dutch
X
32
0
Quelle est votre réponse à cela?x