Nouvelles et opinions sincèrement indépendantes

cstv faire un don
Pour la liberté par la vérité
Rechercher
Filtres
Rechercher dans les titres
Rechercher dans le contenu des articles

Hugo le Jeune commet un délit de fonction. En prison?

Répandez la liberté !

La corruption dévoilée

La semaine dernière, Gideon van Meijeren a réussi à expliquer dans un discours d'une demi-heure en termes clairs ce qui ne va pas exactement dans ce pays et à quel point notre système politique est corrompu et à quel point nos politiciens agissent également.

L'agacement d'Hugo le Jeune se lisait sur son visage.

Il s'est fait connaître de telle manière qu'il a littéralement tourné le dos à Gideon, qui a révélé quelques dures vérités sur ce ministre criminel qui est principalement responsable de beaucoup de misère, de sang et de perturbations dans notre société. Même Hugo ne supportait pas trop de vérités.

Le psychopathe hugo avec un regard diabolique sur son visage. L'homme est un danger pour la société. Si seulement l'AIVD se concentrait là-dessus.

Et même si vous réalisez après cette entrée combien de sang cet homme a sur les mains, vous réalisez encore, comme nous, seulement la moitié de ce que cet inhumain a fait. Même ses « partisans » le découvriront.

Il y a tellement de misère associée aux actions et aux actions de gens comme Hugo de Jonge, c'est presque inimaginable.

S'ils sont correctement motivés, cet homme et nombre de ses collègues méritent la pire punition possible dans les limites de la loi. Cet homme doit répondre.

Voici une version abrégée de Gideon van Meijeren du Forum pour la démocratie, qui dure plus d'une demi-heure.

Nous plaçons un certain nombre de citations sous la vidéo :

Regardez le discours complet ici :
https://commonsensetv.nl/belangrijkste-debat-v-h-jaar-maar-iedere-nederlander-wordt-de-rug-toegekeerd/

hugo le jeune

Ce maître d'école a été mis là à cause de son caractère impitoyable et non à cause de ses talents et de ses connaissances. Son immense ego et sa soif d'attention, pour ne citer que quelques-uns de ses traits psychopathes, le rendent parfait pour ce poste pour les mondialistes qui lui ont confié ses missions.

Gideon van Meijeren dit qu'il ne pense pas non plus qu'Hugo le Jeune n'est qu'un ministre incompétent. Qu'il veut le meilleur pour la population, mais en tant que maître d'école il n'a pas les qualités pour accomplir sa tâche. Non, il considère le jeune homme comme quelqu'un qui le fait délibérément et qui est coupable d'un délit de fonction.

Van Meijeren sur l'intégrité des jeunes : « Je n'y crois plus. Il est maintenant parfaitement clair que cette situation est exploitée pour obtenir un contrôle total du gouvernement. »

En ajoutant à cela : « Il n'y a pas de crise sanitaire. Il y a une crise de la liberté !

Gideon explique également que c'est un mensonge pur et simple que les soi-disant "scientifiques" soutiennent ce gâchis fouetté qui détruit notre pays, l'histoire du "corona" et du "vaccin".

Non, ce sont les médias et les politologues qui le prétendent. Ils ne sont par définition pas indépendants car ils font partie de l'agence gouvernementale RIVM.

Les vrais scientifiques, la grande majorité d'entre eux, savent exactement ce qui se passe ici. Mais ils sont censurés. éhonté.

Par qui préféreriez-vous être informé ? Par hugo de Jonge (instituteur, fin de CV) et Jaap van Dissel de par l'inventeur du vaccin à ARNm et des scientifiques renommés dans ce domaine y compris les lauréats du prix Nobel ?

Infraction pénale

Gideon explique également que le projet de loi discuté ici, pour faire de Corona une maladie A, a été soumis à temps le 24 février 2020.

Le 18 mars 2020, les députés ont été autorisés à poser des questions écrites.

"Mais alors quelque chose de remarquable s'est produit!"dit Gédéon. « Le ministre a refusé de répondre à ces questions dans le délai légal, un mois.

« Ce faisant, le ministre n'a pas respecté son OBLIGATION LÉGALE d'assurer un traitement rapide de ce projet de loi. »

Van Meijers a poursuivi : « Alors le ministre (le jeune) a agi illégalement. Ce n'est qu'après que le FvD a continué à insister que le ministre a fourni les réponses le 27 mai.

Donc un an et deux mois de retard.

« Et pendant tout ce temps, les Pays-Bas étaient accablés par les plus grandes restrictions à la liberté que nous ayons connues depuis la Seconde Guerre mondiale. »

Nous avons été humiliés par des masques qui servent à "influencer notre comportement". Couvre-feux. Règles de distance., Écrans contre la toux. Verrouillages. Le gouvernement a déterminé combien de personnes vous avez dans votre maison.

barbares. Les personnes âgées étaient enfermées et languissaient. Non, ces gens méritent une punition. Beaucoup de punition.

Vam Meijeren : « Il semble que le ministre (le jeune) n'attendait pas du tout un traitement de fond de ce projet de loi. Qu'il ne voulait pas débattre à quel point la "corona" est vraiment dangereuse. Savoir qu'il ne s'agit pas d'une maladie est aussi dangereux qu'Ebola.

Mais de cette façon, le jeune a rendu impossible pour le Parlement de s'exprimer à ce sujet pendant plus d'un an.

« En manquant sciemment à une obligation légale, le ministre a même commis un délit officiel, tel que prévu à l'article 355, alinéa 4 et à l'article 356 du code pénal.

« À proprement parler, le ministre pourrait donc être poursuivi pour cela et également être condamné à de la prison. Et je pense que cela serait également justifié quand vous voyez combien de dégâts ont été causés ici. ", dit Gédéon.

Le ministre a la chance que l'ordre de poursuivre doit être donné par la majorité de la Chambre des représentants.

« Et que la Chambre des représentants ne soit en aucun cas prise au sérieux en tant que contrôleur du gouvernement ou en tant que « législateur prudent ».

"La chambre ne se soucie même pas qu'il y ait un acte illégal."

Gédéon poursuit :

"J'ai fait des propositions pour tenir une audience à ce sujet avec des avocats experts qui confirmeraient qu'il s'agit d'un acte illégal."

Mais tout était bloqué. Une république bananière. Les Pays-Bas ne sont plus une démocratie. C'est une république bananière pleine de vanités corrompues et incompétentes.

« J'ai demandé au Conseil d'État de fournir des informations à ce sujet. Mais aucun soutien de la Chambre pour cela non plus. »

"Bizarre! S'il y a ici des indications si fortes que le processus législatif n'est pas suivi légalement ici et que la base juridique de toutes ces mesures n'est pas solide, il est alors du devoir du Parlement, en tant que colégislateur, d'examiner cela sérieusement. ", selon Meijers.

À propos du fait que personne n'est présent à ce débat alors qu'il s'agit du débat le plus important pour la population néerlandaise en ce moment, Gideon a déclaré :

"Où est tout le monde? N'est-ce pas bizarre que ces fêtes échouent complètement ?"

"Peut-être qu'ils célèbrent tous l'abolition de l'esclavage, mais en attendant, un projet de loi est en cours de discussion qui promulguerait une nouvelle forme d'esclavage."

Nous n'en sommes pas conscients n

« Monsieur le Président, c'est éhonté. C'est de la négligence au travail. C'est un gros doigt d'honneur pour tous les Néerlandais.

La population devrait être impliquée dans ce genre de questions, mais elle évite le débat. Ils n'osent pas dire quelle politique ils mènent. Quel ordre du jour suivre. Logique, car personne aux Pays-Bas ne veut de cette politique. Est-ce que la grande réinitialisation.

« Je n'ai pas de mots pour cela, président. Quel parlement ! Les gens ne font même plus semblant !"

Gideon van Meijeren va demander un vote par appel nominal afin que nous connaissions au moins les noms et les gros titres qui ne veulent rien faire contre cette mauvaise gestion criminelle.

« Il est important de savoir qui est de quel côté de l'histoire. Personne ne peut dire : Je ne sais pas quoi faire.

« Les Pays-Bas ont le droit de savoir qui choisit une 'dictature de la santé'. Qui choisit l'apartheid médical et une société gouvernée par la peur ! »

Gideon arrête une nouvelle fois le moment où le ministre de la Santé sortant Hugo de Jonge a rejoint WNL dimanche.

« Et il l'a juste dit littéralement : s'il juge nécessaire de ne pas respecter la loi, il ne respecte pas la loi. Qu'il considère les actes illégaux comme autorisés.

Le jeune n'a pas le courage de regarder Gideon van Meijeren dans les yeux même une minute parce que ce traître sait qu'il a tort. Il lui tourne même le dos à plusieurs reprises, avec un visage faux et arrogant.

"Je vois qu'il me tourne le dos, mais ce sont des déclarations qui sapent directement notre État de droit."

hugo de Jonge restera dans l'histoire en tant que criminel. Un traître au peuple. Un meurtrier. Une personne qui a commis des crimes contre l'humanité.

Et nous avons hâte que cela se produise enfin. Parce que hugo : tu as ruiné nos vies et trahi ton pays. Vous êtes du genre le plus bas et vous ne pouvez pas vous en tirer avec cela.

Nous devons nous débarrasser de vous, de vous ! Vous détruisez des millions de vies humaines. Vous traitez la population comme des Interhumains. Mais l'Intermenschen c'est vous. Et cela deviendra clair. Malheureusement à cause d'une dure leçon pour beaucoup de nos compatriotes, mais elle revient au premier plan. Et oncle Klaus ne va pas te protéger des Hollandais qui viennent te chercher.

Comme si Klaus s'en souciait, d'ailleurs. Il a autant d'empathie que ces gens. 0

Nouveaux arrivants dans la salle

Et le reste de la pièce ? BBB, oui 21 ? escrocs. Celui du Plas aussi, pour lequel nous avons fait de la "publicité" d'ailleurs.

Il s'est avéré que c'était une femme qui aime le jeu politique au lieu de le vomir. Elle aurait pu voir tout de suite dans quel genre de cloaque elle s'était retrouvée (elle est arrivée au beau milieu de l'affaire des allocations) mais est du même tissu et veut juste participer à ce système politique pourri.

Sans parler des personnages tels que Joost Eerdmans, Annabelle Nanninga complètement reléguée, Hans Smolders qui pense pouvoir tout s'en tirer car il était le chauffeur de Pim Fortuyn qui a poursuivi Volkert après le meurtre.

Pim se retournerait dans sa tombe.

Et il y en a bien d'autres. Hypocrites, traîtres à la terre. Cela devient clair à un moment crucial où les Pays-Bas risquent de perdre toutes les libertés dont ils disposaient. Honte à toi!

Espérons, car je sais que tout le monde n'est pas positif à propos de cette fête et j'ai déjà craqué deux fois, que les gens du FvD le pensent vraiment. Et nous attendons toujours plus d'action de leur part. Si c'est le combat de notre fief alors tout doit être fait.

Contribution complète de Gideon :

Explication des infractions pénales commises :

Seuls les politiciens peuvent-ils inculper ces hommes pour un délit ou le peuple peut-il faire de même ?

Article 355 Article 4

Les chefs de départements ministériels sont punis d'un emprisonnement de trois ans au plus ou d'une amende de la quatrième catégorie.
1
qui cosignent des décrets royaux ou des dispenses royales, sachant que cela viole la Constitution ou d'autres lois ou ordonnances du gouvernement interne de l'État ;
2
qui donnent effet aux arrêtés royaux ou aux arrêtés royaux, sachant qu'ils ne sont pas munis du contreseing requis d'un des chefs de départements ministériels ;
3
qui prennent des décisions ou donnent des ordres ou exécutent des ordres ou des ordres existants, sachant que cela violera la Constitution ou d'autres lois ou ordres du gouvernement interne de l'État.

Article 356

Les chefs de départements ministériels dont la faute lourde peut être imputée à la non-exécution de l'exécution prévue à l'article 355, alinéa 4°, sont punis d'un emprisonnement de six mois au plus ou d'une amende de troisième catégorie.

Répandez la liberté !

Partagez cet article!

S'abonner
Abonnez-vous à
invité
Peut être votre vrai nom ou un pseudonyme
Non requis
46 commentaires
le plus vieux
le plus récent le plus voté
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
CommonSenseTV
nl Dutch
X
46
0
Quelle est votre réponse à cela?x