Nouvelles et opinions sincèrement indépendantes

Le nouvel enfant du compte.

Aujourd'hui j'ai pris la peine de suivre l'énième débat corona d'une demi-oreille pendant longtemps.

Permettez-moi de vous dire que très peu de choses ont changé en termes de contenu des débats en plus d'un an. C'est aussi la raison pour laquelle je n'ai pas suivi les débats de manière cohérente depuis les élections. En fait, au moment où j'écris cet article, le débat est toujours en cours, mais je pense avoir déjà entendu les principaux points. En conclusion, j'ai entendu peu de nouvelles, mais il y a un certain nombre de points qui méritent d'être mentionnés.

Premièrement, j'ai remarqué que récemment dans les reportages, mais maintenant aussi à la Chambre des représentants, 14.000.000 14 XNUMX de clichés ont déjà été pris. J'avais maintenant l'impression qu'une grande partie de la population aurait déjà été vaccinée, mais j'ai quand même décidé de consulter le RIVM. J'y ai lu, entre autres, que les chiffres ne font pas la distinction entre totalement et partiellement vaccinés. Lorsque l'on ne regarde que les chiffres pour les personnes entièrement vaccinées, le résultat est considérablement inférieur à ce que l'on pourrait attendre des XNUMX millions importants.

Pour plus d'informations à propos voir les piqûres le tableau de bord corona du RIVM :
https://coronadashboard.rijksoverheid.nl/landelijk/vaccinaties

Bien que je le fasse Couronne du RIVM Je ne comprenais pas encore tout à fait le tableau de bord et suis devenu un peu confus par les différences de chiffres que montrent les graphiques, j'ai remarqué un autre point important que j'ai également entendu à plusieurs reprises au cours du débat. A savoir la piqûre de savoir si la deuxième injection de AstraZeneca. N'avons-nous pas récemment entendu de Jonge lors d'une conférence de presse cela et je cite : « Vous pouvez toujours attendre de votre ministre de la Santé, du Bien-être et des Sports que la sécurité prévale, que a du sens de toute façon". Tels étaient les propres propos des ministres au sujet de la AstraZeneca vaccin. Qu'est-ce que j'ai raté ? En ce qui concerne les points d'interrogation et les énigmes qui me sont venus à l'esprit lors de la ronde d'entrée du débat. Incidemment, à mon avis, il n'y avait qu'un seul « spot sur ! » entrée et c'était de Thierry Baudet. Ses quatre minutes ont été un motif d'acclamations et d'applaudissements pour moi. Cet homme merveilleusement convaincant était avec son déclarations sur les seringues avec des liquides spéculatifs, encore une fois sur place !

En plus des mesures habituelles ahurissantes ou des choix politiques douteux, tels que la Capacité CI et la remarquable montée en gamme et réduire théories expliqué par Tamara van Ark. Il y a encore un point d'inquiétude. Et je pense que c'est une très grande préoccupation. Il semble qu'en 2021 le phénomène des "sacrifices d'enfants" sera réintroduit ! Et maintenant, vous ne devriez pas penser immédiatement aux anciennes cultures maya et inca qui sacrifiaient régulièrement leurs enfants en faveur des Dieux. D'autres abattages et massacres rituels anciens sont également séparés de cela. Heureusement, au 21e siècle, nous sacrifions nos enfants d'une manière plus civilisée au moyen d'une injection.

Les plans d'Hugo sont clairs et il est déterminé à obtenir son diplôme de vaccination. Malgré les objections de divers députés et les avis négatifs mentionnés par Wilders de, entre autres, The Britanique médical Journal et le président de la NVVK (Association néerlandaise de pédiatrie). Tout ce qui précède explique qu'il n'est pas souhaitable de vacciner les enfants car eux-mêmes ne courent pratiquement aucun risque et que le risque de propagation par ce groupe est également minime. Tous ces arguments, et en plus les objections éthiques, ne semblent pas peser assez lourd pour le ministre de la "santé publique". Même le fait que le virus n'ait pratiquement pas de conséquences néfastes sur les jeunes entre les 12 et 18 ans, en revanche, le risque d'effets secondaires n'est pas pesé lourdement. Et quand je dis au ministre les effets secondaires nocifs de la vaccination pour les jeunes sous forme de myocardite entends la banalisation alors ça me brise le coeur ! J'ai moi-même assez d'expérience avec ce désagrément prétendument réparable et je parle donc d'une grave honte de cette attitude du ministre. En conclusion, il est donc dans la planification d'utiliser le Saint Graal hein degré de Hugo à tout prix et même s'il en résulte des sacrifices d'enfants.

(informations supplémentaires myocardite: https://www.hartstichting.nl/hart-en-vaatziekten/myocarditis )

C'est sans précédent, grâce à des années d'économies dans les soins de santé, ce pays a déjà été détruit au moyen de mesures absurdes. L'éducation a déjà été détruite, la vie des adolescents a été ruinée par des restrictions bizarres et le projet de loi n'est toujours pas respecté. Le prix sera payé ! Attachez-vous à une autre crise causée par une mauvaise gestion. Qui oh qui reprendra le reçu ? Eh bien, on dirait que le jeune va être le petit nouveau sur le projet de loi……….

Répandre l'amour
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Partagez cet article!

S'abonner
Abonnez-vous à
invité
Peut être votre vrai nom ou un pseudonyme
Non requis
15 commentaires
le plus vieux
le plus récent le plus voté
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
CommonSenseTV
nl Dutch
X
15
0
Quelle est votre réponse à cela?x