Nouvelles et opinions sincèrement indépendantes

Gardez-nous en l'air pour lutter pour la liberté

Thierry Baudet est-il RADICALISE ?

Partagez nos articles et brisez la censure
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Je vois tout et tous ceux qui veulent sincèrement se battre en allié. Même si c'est Antifa.

Je dis cela parce que la cible devient de plus en plus noire et blanche. Et les supporters qui défendent cet objectif aussi.

Vous voyez que le gouvernement vous a déclaré la guerre ou non.

Regarder en arrière est inutile. Nous vivons dans le présent, tous ceux qui voient maintenant que ce sera en fait le combat de nos vies et veulent le combattre avec intégrité, je serre la main.

La nation entière est la cible ultime. Alors nous tous. Vos idéaux de vie n'ont plus de sens quand il n'y a plus d'avenir libre. Ce n'est pas de la politique. Il ne s'agit pas d'opinions. Il s'agit de notre survie en tant que peuple libre. La base de la vie de chacun.

Nous connaissons les livres d'histoire. Voyez comment les gens à travers leur bonté, leur naïveté et leur impossible ont rendu possible. Nous ne laisserons pas cela se reproduire.

Que le FvD continue de se radicaliser rapidement. Et les gens aussi.

La liberté est notre droit. C'est ce pour quoi nous vivons. Géant endormi, lève-toi.

source:
https://www.fvd.nl/zomeressay-2021

Dissertation d'été : RADICALISÉ ?

Suis-je « radicalisé » ? C'est ce que les gens ont dit ces derniers temps. Les journaux l'écrivent, les commentateurs le copient. Mes opinions seraient devenues « plus extrêmes ». Le cours de FVD aurait « changé ». Mais est-ce vraiment le cas ? Je ne me reconnais pas du tout là-dedans.

Je pense toujours la même chose à propos de l'immigration en provenance d'Afrique et du Moyen-Orient : je suis contre. En ce qui concerne les plans climatiques inestimables et absurdes, l'euro, l'UE ou l'inévitabilité d'un NEXIT, rien n'a changé. Les positions sur les impôts, les référendums et l'architecture moderne sont également stables depuis des années.

La colère du cartel

Pourtant, les critiques de notre parti se sont intensifiées. Les attaques deviennent plus vicieuses, les accusations évoluent davantage vers le « déraillage » que vers le « désaccord ». Mais je pense que tout cela n'a rien à voir avec les sujets principaux ci-dessus. Il s'agit de la couronne. Jamais auparavant la pression pour se tenir au courant d'un problème social n'avait été aussi forte qu'aujourd'hui sur ce thème. Qui ose aller contre le courant dominant se débarrasse du ridicule et de la frénésie de la politique des cartels, des grandes sociétés pharmaceutiques et des grandes technologies, des faiseurs d'opinion, des caricaturistes, des adeptes des médias à la mode, etc.

Mais en fait notre parti a gardé son cap sur tous les thèmes. FVD a le programme de fête le mieux défini qui soit : nous seuls avons nos idées dans plus de 12 livres écrits, élaborés, approfondis. Il suffit de demander au CDA ou au VVD ! Or, depuis un an et demi, une situation nouvelle et imprévue s'est bel et bien présentée (uniquement et pour cette seule raison, même si l'idée d'un « cours différent » est également absurde : il n'y avait aucun cours du tout sur ce thème qui n'existait pas avant début 2020 !). Cette nouvelle situation, ce nouveau thème : c'est tout ce qui compte en ce moment. Toute la colère, toutes les critiques portent sur notre position sur le virus chinois.

Quels sont exactement les faits ?

  • Le Covid-19 a une mortalité comprise entre 0,15 et 0,30 %. C'est comparable à une grippe saisonnière sévère.
  • L'évolution de la maladie de Covid-19 est légèrement différente de celle de la grippe, ce qui signifie que relativement plus de personnes doivent se fier aux soins. Mais les soins de santé sont faciles à étendre, donc cela ne doit pas non plus être un gros problème.
  • Nous n'avons aucune idée de la façon dont fonctionnent les « vaccins ». Les données statistiques ne sont pas ou peu disponibles. Les rapports d'effets secondaires sont inquiétants. Et les effets à long terme sur les receveurs individuels ainsi que sur le développement de nouvelles mutations sont totalement inconnus.
  • Les tests PCR ne conviennent pas pour déterminer la contamination – et encore moins la contagiosité. Et la contamination en elle-même est insuffisante pour déterminer le danger (après tout : la grande majorité des personnes infectées, 99.9%, ne remarquent presque rien ou s'améliorent simplement après une semaine au lit).

 

Aucun de ces faits sur Corona n'est controversé ou discutable. Tout ce qui précède est basé sur des chiffres officiels et des observations générales.

Ce que l'on sait aussi entre-temps :

  • Que malgré la mortalité limitée de Covid-19, des mesures extrêmement drastiques ont été introduites presque partout dans le monde (et sont toujours en cours d'introduction, par exemple l'Australie - malgré un « taux de vaccination » élevé - est maintenant de nouveau bloquée). Ce sont des mesures qui n'ont même jamais existé dans notre histoire pris en considération. Pas même en situation de guerre, pendant la peste, le choléra, etc.
  • Que l'effet positif de ces mesures - pour autant qu'il y en ait - ne l'emporte en rien sur les effets négatifs, tels que la perte d'années de vie en raison du déclin économique, de la dépression, de l'isolement social, du manque de liberté. Selon les recherches du gouvernement néerlandais lui-même (!), le confinement dans notre pays à lui seul a coûté plus de 520.000 XNUMX années qualitatives de vie.
  • Que la peur de la « surcharge des soins » a été utilisée presque partout pour justifier les blocages, mais que la capacité n'a jamais été structurellement augmentée nulle part (par exemple, le nombre de lits IC aux Pays-Bas a récemment été encore augmenté). baissé !).
  • Que malgré l'efficacité et les risques limités des vaccins, une pression extrême s'exerce un peu partout pour prendre ces vaccins quand même, jusqu'à la menace d'un isolement social complet si ces injections expérimentales sont refusées.
  • Et que les tests PCR continuent d'être utilisés comme critère unique et complet pour le niveau de menace, alors qu'ils ne peuvent pas mesurer la contamination (et encore moins la contagiosité) - en fait, le chien de garde américain a même développé le test PCR. désapprouvé.

L'histoire n'a donc aucun sens. Mais pourquoi tout cela arrive-t-il ? Que se passe-t-il? Comme toujours, il y a deux explications possibles. D'un côté : bêtise, psychose de masse, groupthink, mort cérébrale complète en politique; ou au contraire un plan, une intention, un agenda plus profond. Nous n'avons pas la réponse définitive (et peut-être que les deux sont vrais en même temps - et les personnalités politiques un peu inférieures, des gens comme Rutte et De Jonge, sont en effet de bonne foi dans leur bêtise, mais les chiffres un peu plus élevés de l'événement mondial sont certainement avec une pensée sous-jacente).

C'est désormais connu :

  • Qu'un grand nombre de dirigeants mondiaux, chefs de gouvernement, chefs de l'ONU, lobbyistes de l'UE, etc. ont tous explicitement déclaré qu'une « nouvelle normalité » est souhaitable.
  • Que "l'ancienne normalité" ne reviendra jamais et que la couronne signifie une "transition" vers un nouvel ordre mondial, une nouvelle société.
  • Qu'ils veulent que l'humanité fusionne bientôt avec la haute technologie, et que les machines à laver, les réfrigérateurs, les voitures et les ordinateurs soient tous commencer à répondre directement à l'état d'esprit de l'utilisateur (via une communication avec une puce insérée, une connexion 5G, etc.).
  • Qu'il faut un nouvel internet accessible uniquement par les données biométriques de l'utilisateur (et donc non plus par un mot de passe ou l'adresse IP d'un ordinateur), faisant de la vaccination semi-obligatoire également une condition d'accès semi-obligatoire à l'utilisation du L'Internet.
  • Que ces blocages corona et ces vaccins sont un premier pas vers un monde dans lequel les vaccinations régulières et obligatoires et, par exemple, également les blocages climatiques seront à l'ordre du jour.
  • Cette propriété privée va lentement disparaître au profit d'une économie plus collectiviste. Nos pensées finiront par ne plus être privées des systèmes qui réguleront bientôt nos vies, et les deux 'discours de haine' que 'fausses nouvelles' contrôles vont encore intensifier la censure déjà croissante.

Fata ducunt volentem, nolentem trahunt. En d'autres termes : ce que beaucoup ne veulent peut-être pas, ils le rendront néanmoins possible grâce à leur attitude complaisante et haussière dans cette situation. Parce que vous n'avez pas besoin de zoomer loin pour voir ce qui va se passer. Ce dont les acteurs mondiaux, les milliardaires, les futuristes, les personnes avides de pouvoir ont rêvé pendant des décennies - un monde gouverné de manière centralisée, le transhumanisme, le contrôle total - est soudainement devenu à portée de main en raison d'une panique initiale à propos d'un nouveau virus.

Corona dans le grand tableau : l'attaque contre l'État-nation

Et l'attaque contre l'État-nation, l'immigration, les plans climatiques, l'UE – tout s'intègre parfaitement dans cette ruelle. Corona pourrait devenir le pied de biche pour faire le dernier pas. C'est exactement comme cela que Klaus Schwab et d'innombrables autres le voient : une 'opportunité unique'. Une "fenêtre" pour remodeler le monde. L'immigration et le transnationalisme ont affaibli la communauté souveraine ; les programmes climat peuvent centraliser l'économie ; et corona (et l'histoire LGBTQ, le mouvement Black-Lives, le discours des quotas) ouvre désormais la voie au transhumanisme (flanché du transgenderisme, du transnationalisme, l'événement de transition en somme) où l'on est actuellement encore via une puce, peut être entièrement vérifié, contrôlé, standardisé et manipulé.

Donc je suis. radicalisé? Je suis resté exactement le même. J'ai les mêmes idéaux et le même amour pour notre pays, notre civilisation et la vision du 19ème siècle de la culture et de la politique que l'année dernière et l'année d'avant et avant et avant. Le monde est devenu plus radical. Nous sommes au milieu d'une lutte mondiale pour la liberté, dans laquelle une coercition totalement irrationnelle et sans entrave est utilisée - derrière laquelle pourrait bien se trouver un programme mondial tout aussi radical pour mettre de côté l'humanité telle que nous la connaissons, la vie telle que nous la connaissons, et créer un tout nouveau, La matrice-comme une société de contrôle, gérée à partir de centres mondiaux, avec des puces implantées semi-obligatoires qui régulent et sanctionnent la vie (y compris l'accès et l'utilisation d'Internet).

Pas de « complot »

Encore une fois, je n'invente pas cela moi-même. Ce n'est pas une vague « théorie » ; tout est dans les livres que ces gens publient eux-mêmes. Ils en parlent explicitement dans leurs discours. Ils rédigent des rapports dans lesquels ils louent, élaborent, pré-mâchent tout cela. Et bien sûr, il est également possible – théoriquement – ​​que leurs idées coïncident simplement accidentellement avec des événements actuels. Que Bill Gates, Elon Musk, Peter Thiel, George Soros, Klaus Schwab, etc., tous ces milliardaires et acteurs mondiaux, "aboient tous sur la lune", comme l'a dit le naïf (ou sournois ?) Bolkestein à propos des euro-fédéralistes .

Bien sûr, tout cela n'arrivera peut-être jamais à cela, comme mes amis modérés ne cessent de se le répéter. Ou ce qui peut être aussi le cas : que tous ces politiciens, commentateurs et universitaires nationaux ne voient pas cet agenda et n'en veulent peut-être même pas, mais qu'ils l'aideront quand même à se réaliser - après tout, c'est ainsi que cela s'est passé avec le UE. Pendant des années, j'ai mis en garde contre les conséquences des plans. Mais les membres du VVD se sont exclamés avec mépris que l'euro ne serait pas utilisé pour une union de transfert. Les euro-obligations sont désormais un fait et nous payons via des taux d'intérêt négatifs et des prix immobiliers extrêmement élevés l'impression d'euros pour financer les dettes du Sud.

Alors le plan, est-ce de la stupidité – et qui s'en soucie ? Ça arrive, il faut l'arrêter. La liberté doit être rendue. Les confinements, la vaccination obligatoire, la « société QR » : nous ne devons pas laisser cela se produire. Et si nous ne pouvons vraiment pas contourner ce mot, soyons « radicaux pour la liberté ». Radical pour les droits, le ratio, les restrictions au pouvoir de l'Etat !

Radical! Du base, la racine : le cœur du sujet. Très bien alors. C'est FVD !

-Thierry Baudet.

source:
https://www.fvd.nl/zomeressay-2021


Partagez nos articles et brisez la censure
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Partagez cet article!

S’abonner
Abonnez-vous à
Peut être votre vrai nom ou un pseudonyme
Non requis
54 commentaires
le plus vieux
le plus récent le plus voté
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
CommonSenseTV
nl Dutch
X
54
0
Quelle est votre réponse à cela?x