Nouvelles et opinions sincèrement indépendantes

Le pire est encore à venir……

L'ifr du covid-19 pour les moins de 70 ans est de 0,05%. Cela signifie que 0,05 % des personnes qui contractent la maladie en meurent.

Ce nombre est beaucoup plus faible pour les 'vaccins'. Les vaccins sont donc sûrs et moins risqués que Covid-19, affirme-t-on.

Pour commencer, je soupçonne qu'en Europe, pas plus de 20 % des effets secondaires et des décès sont correctement signalés. Certains pays (les Pays-Bas en tête) rapportent beaucoup plus de cas d'effets secondaires et de décès que d'autres (la Pologne, par exemple, 40 fois moins). Les effets secondaires et les décès se produisent également à peine en Belgique, alors que la Belgique était le leader européen avec l'enregistrement des décès dus au coronavirus. Selon les instructions officielles, aucune recherche n'était nécessaire. S'il pouvait y avoir un soupçon de covid-19, c'était déjà suffisant pour enregistrer une victime de la circulation comme mort corona.

Ainsi, l'ifr du covid-19 pourrait en réalité être beaucoup plus bas. Et j'ose le dire avec une ferme certitude. Après tout, j'ai vécu cela moi-même lorsque mon père est décédé. (L'affaire est toujours en cours d'examen par le ministère public et la Commission des litiges en matière de santé. Je vous tiendrai au courant s'il y a de nouveaux développements)

Avec les «vaccins», mon estimation est que le nombre de décès causés est de 0,03 %. Et c'est nettement inférieur à l'ifr de 0,05 %. Mais oui, l'ifr concerne les personnes malades. Et ce 0,03% est pour TOUT LE MONDE qui a eu ce mélange de poison injecté. Cela me semble assez différent.

Il y a beaucoup de mensonges sur l'efficacité des seringues miracles, sur les décès et sur les effets secondaires (graves). Vous ne pouvez pas connaître la vérité. Mais de plus en plus l'efficacité des seringues apparaît approximativement nulle voire négative. Le pourcentage d'« infections » et d'hospitalisations parmi les vaccinés dans la plupart des pays est au moins le même et parfois même plus élevé que parmi le pourcentage de « non vaccinés » dans la population.

 

Autrement dit, avec la seringue, plus de risque de covid-19 et, en prime, de risque d'effets secondaires (graves) et de décès. Combien plus de preuves voulez-vous. Ces seringues ne font que du mal !

 

Voir ici les résultats du célèbre pays modèle Israël :

 

Au VAERS, la base de données a récemment été mise à jour avec une multitude de nouveaux rapports de décès, rapprochant un peu plus les chiffres officiels des États-Unis de ceux des pays de l'UE. Initialement il y a eu un ajustement de quelques milliers de morts, mais cela a été ajusté un peu plus tard et en moins d'une semaine le nombre de décès signalés avait doublé depuis décembre l'année dernière, le début de la campagne d'injection du génocide. Cela a attiré pas mal d'attention. Nous en avons également parlé sur CSTV.

Ils n'aimaient pas l'attention portée à ces chiffres, alors ils ont discrètement supprimé cet ajustement des décès. Les décès liés au vaccin au cours de la semaine dernière sont initialement passés d'environ 6.000 9.000 à environ 12.000 6.000, puis à XNUMX XNUMX et enfin à XNUMX XNUMX. Ne vous inquiétez pas pour les gens, continuez à marcher!

Aux États-Unis (332 millions d'habitants), il y a désormais plus de 3 fois moins de décès que dans les pays de l'Union européenne (453 millions d'habitants). La couverture vaccinale est légèrement supérieure à 50 % aux États-Unis et dans l'UE.

Les pays de l'UE ont environ un quart d'habitants de plus, de sorte que le nombre de morts dans l'UE est plus élevé qu'aux États-Unis est statistiquement logique. Mais si les décès signalés dans l'UE sont plus de 3 fois plus élevés qu'aux États-Unis, alors statistiquement parlant, ce n'est plus exact.

 

 

Les machines de propagande des régimes ont fonctionné à pleine capacité ces derniers mois. Affiches, panneaux d'affichage, spots et programmes radio et TV, propagande en porte-à-porte, influenceurs et célébrités qui viennent raconter leur histoire. Tout, absolument tout, a été sorti du placard. Jusqu'à et y compris une censure stricte de tous les scientifiques et chercheurs qui ont exprimé des doutes ou ont voulu évoquer la nocivité des vaccins prouvée et démontrable.

Mais la carotte sur le bâton ne déplace plus les ânes. De plus en plus de gens commencent à voir que tout, absolument tout, n'est basé que sur des mensonges. La machine de propagande cale.

Le pourcentage de followers est légèrement supérieur à 50%. Ils ont essayé d'amener les jeunes à prendre des seringues empoisonnées avec des astuces sournoises, mais ils sont rapidement tombés entre les mailles du filet.

Une nouvelle stratégie consiste à blâmer les personnes non pulvérisées pour les nouvelles variantes. « Les personnes non pulvérisées sont un danger pour les « vaccinés ».

Combien plus lumineux, combien plus stupide vous pouvez le rendre. Nous sommes en bonne santé de corps et d'esprit. Non, la triste réalité est différente :

Toi moutons stupides qui, muselés sur toi et tu as giclé dans ton corps, as suivi les pièges à rats, tu es responsable de toute la misère dans laquelle nous sommes.

 

Mais ils essaient de nous blâmer, les gens qui ont un esprit.

Et maintenant ? Comme je l'ai déjà écrit, il est inacceptable pour eux qu'un grand groupe de personnes capables de penser par elles-mêmes ne prennent pas cette seringue. Cela posera des problèmes majeurs aux régimes si les effets néfastes des seringues empoisonnées se manifestent bientôt pleinement et s'il s'avère que les personnes éveillées échappent à cette danse.

Ils ne le veulent pas et ils ne peuvent pas le permettre.

Ils adoptent donc désormais une approche différente. La seringue n'est pas nécessaire.

Mais à partir du 1er août, vous n'êtes plus autorisé à entrer dans le cinéma et la discothèque. À partir du 1er septembre, vous n'êtes plus autorisé à entrer dans le centre commercial. À partir du 1er octobre, vous n'êtes plus autorisé à entrer dans un café ou un restaurant. À partir du 1er novembre, vous n'êtes plus autorisé à entrer dans aucun magasin ni bâtiment public. À partir du 1er décembre, vous n'êtes plus autorisé à entrer dans la ville et à partir du 1er janvier, vous n'êtes plus autorisé à sortir de chez vous si vous n'avez pas été vacciné.

Ce n'est pas de la fiction mesdames et messieurs, cela se passe déjà en Italie, en France, en Grèce, au Portugal, en Australie et en Angleterre. Et d'autres pays à suivre.

Des manifestations ont lieu. Dans certains pays même à grande échelle.

Cor en a parlé aujourd'hui :

 

https://commonsensetv.nl/de-wereld-wordt-wakker-zullen-de-globalisten-terugkrabbelen-of-verdubbelen/

 

Cela aiderait-il quelque chose ? Je pense que, compte tenu de notre expérience jusqu'à présent, c'est une question rhétorique. Aucune de nos résistances, que ce soit derrière l'ordinateur ou physiquement dans la rue, n'a éloigné ces terroristes d'un pouce.

Mais vous savez ce qui est si frappant ? La police s'en fout pendant la plupart des manifestations. La police escorte les manifestants, mais sinon (sauf pour les émeutiers combattants) y va doucement. La France est l'exception à cela.

J'y ai pensé. Comment est-ce possible, pourquoi si soudainement ce virage à 180 degrés ?

C'est comme ça:

Cela aussi fait partie d'un plan soigneusement préparé. Maintenant que la machine de propagande a été mise au point, vient la stratégie de poussée douce qui progressivement, étape par étape, mois après mois, passe à la stratégie de poussée dure, comme indiqué ci-dessus. Un groupe de personnes cédera. Puis la seringue, sinon je ne peux plus faire ceci ou cela.

Au cours de ce processus, à un moment donné, un groupe de personnes qui ne céderont pas, qui ont jusque-là cherché le dialogue et la raison, en auront assez. Cela commencera par des émeutes dans les restaurants et à la porte d'entrée du supermarché. Le caractère pacifique des manifestations va tourner, les frustrations, l'impuissance et la colère seront la source d'une résistance acharnée, non pas de la part de mauvaises personnes, mais de personnes luttant pour leur vie.

La France montre actuellement la voie avec la dictature des vaccins. Il entrera en vigueur le 1er août. Les gens s'y mettent déjà très en colère et le gouvernement a déjà un avant-goût de tabasser à nouveau les bons citoyens. A titre d'exemple pour le reste des régimes.

la france-éclate-dans-le-chaos-plus-des-millions-de-frappes-dans-la-rue-pour-combattre-covid-19-vaccin-passeports/

Mais bientôt les obligations de gicler du génocide sont partout. Les gens se mettront en colère et commenceront à utiliser d'autres méthodes pour exprimer leur mécontentement. Et c'est le moment que les jokers de ce monde sont préparés et attendent.

"Calmez-vous", est maintenant la stratégie. Jusqu'à ce que les personnes non pulvérisées restantes fassent sauter les bouchons et que la colère populaire éclate vraiment. Puis le signal vert est donné et ils se légitiment pour nous intimider complètement, nous enfermer et même nous tuer. Les masses informées par les nos, eva jinek et nu l'applaudiront. Après tout, ce sont ces dangereux non pulvérisés qu'ils s'entrechoquent et/ou tuent.

 

 

Et ils ne se rendent pas compte qu'ils seront bientôt eux-mêmes la victime…….

 

 

Pour ceux qui maîtrisent la langue anglaise, je recommande cette vidéo de quelqu'un qui est en colère, ne mâche pas ses mots, mais met le doigt sur les points sensibles :

UN MÉDECIN CANADIEN DIT À TOUT LE MONDE CE QUI ARRIVE CET AUTOMNE - PAS DE CHALEUR, DE NOURRITURE OU DE SHOPPING SANS LE COUP DE COEUR

Et à propos des explications pour lesquelles les hôpitaux regorgent de vaccinés, Danny a écrit cet article :

https://commonsensetv.nl/meer-gevaccineerden-dan-ongevaccineerden-in-ziekenhuis-de-msm-legt-het-uit/

 

Répandre l'amour
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Partagez cet article!

S'abonner
Abonnez-vous à
invité
Peut être votre vrai nom ou un pseudonyme
Non requis
19 commentaires
le plus vieux
le plus récent le plus voté
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
CommonSenseTV
nl Dutch
X
19
0
Quelle est votre réponse à cela?x