CommonSenseTV Soyez réel!

Soutenez les vraies nouvelles!

Notre Facebook, Twitter et Telegram

5 mai, quelle libération?

5 mai, quelle libération?

Le 5 mai, nous fêterons le 76e jour de la libération des Allemands.

C'est drôle que nous ne commémorions pas, et encore moins ne fêtions pas, la libération des Français sous Napoléon. Est-ce parce que nous supposons que le dernier ennemi a été vaincu en mai 1945?

Cela dépend de la façon dont nous le regardons. Pouvez-vous célébrer le Jour de la Libération si entre-temps vous (avez) opprimé d'autres peuples (Indonésie) ou avez une présence militaire dans d'autres pays (actuellement en Afghanistan, entre autres)?
Êtes-vous libéré si vous êtes pris en otage par votre propre gouvernement?

Exécutons-le chronologiquement. Nous sommes tombés dans une guerre en 1940 parce qu'un certain nombre d'hommes très riches et puissants avaient planifié une guerre et avaient fourni aux factions belligérantes des deux côtés un matériel de guerre abondant. Pour une redevance, bien sûr, un paiement substantiel. Les Allemands contre les communistes de Staline. Lorsque Hitler - avec le Japon en particulier - est devenu trop puissant, il a fallu agir. Les Américains (États-Unis et Canada) sont devenus nos héros, mais ce statut de héros a un prix, même si l'aide par la suite a semblé une aubaine. Après tout, grâce à l'aide de Marshall, l'Europe a pu se rétablir.

Cependant, ce Marshall Aid n'était pas une organisation caritative. Loin de là. Une Europe prospère était un marché énorme pour les grandes entreprises américaines. Grâce à l'expansion des multinationales surtout américaines, l'Europe est entrée dans la sphère d'influence des États-Unis, avec toutes les restrictions et conditions que cela impliquait. L'entrelacement des intérêts dans les entreprises des uns et des autres a créé une pyramide de conglomérats d'affaires avec BlackRock et Venguard en tant que gestionnaires d'actifs tout-en-un. Ils ont même des intérêts les uns dans les autres. Ces deux géants comprennent toutes les banques, les géants de la chimie, les produits pharmaceutiques, les grands magasins, les sociétés pétrolières, les sociétés de TIC, les producteurs alimentaires et toutes les branches qui manquent encore dans cette liste.

Venguard et BlackRock nous gouvernent. Après tout, ils possèdent également AstraZeneca, Pfizer, Johnson & Johnson et Moderna. Ils, avec un rôle de premier plan pour le «philanthrope» Bill Gates, déterminent ce que l'OMS commande: des notes de cours, prises en charge par les RIVM de tous les pays du monde. L'un de ceux-ci sera probablement un passeport, avec lequel vous pourrez prouver que vous avez été vacciné contre Covid-19. Ajusté chaque année, car la pulvérisation doit être effectuée chaque année en raison de l'avancement des mutants.
Les personnes qui refusent de se faire vacciner ne reçoivent pas de passeport de sauvegarde, une sorte d'étoile de David inversée de la Seconde Guerre mondiale. Pas de libertés sans passeport. Mais avec un passeport, les libertés sont également limitées. Les 1.5 mètres et les masques buccaux restent obligatoires. Un verrouillage et un couvre-feu en 2021 n'attestent certainement pas la liberté.

Pendant ce temps, il est rapporté que les forces alliées sont rappelées d'Afghanistan. Bien trop tôt, selon le général houwegen, Van Uhm a pris sa retraite. Ce n'est pas encore sûr là-bas, les talibans sont ressuscités et il n'y a pas encore de démocratie dans le pays.
Comme si l'intervention militaire avait jamais produit la démocratie quelque part. Kadhafi a été assassiné et la Libye est passée d'un pays relativement calme avec de nombreuses installations pour son propre peuple à un champ de bataille d'atrocités sans précédent.
L'Irakien Saddam Hussein a été tué et le pays a été conduit à la guerre civile après avoir mené la première guerre contre l'ennemi américain l'Iran pendant des années en tant qu'ami des États-Unis. Nulle part où les États-Unis sont intervenus par la force, ils n'ont laissé une démocratie après le retrait. Pas du Vietnam à maintenant l'Afghanistan. Ce dernier pays - mais aussi l'Irak - a été attaqué après le 9 septembre. Cette attaque simulée, mise en cause sur l'axe du mal, pour donner aux Américains unis dans des sentiments de vengeance la légitimité de tuer l'EI et Al-Qaïda. Ces organisations terroristes, se qualifiant elles-mêmes de combattants de la liberté, ont causé plus de souffrances dans les pays arabes qu’en occident.

Comme l'une des règles de l'OTAN stipule qu'une attaque contre un pays est une attaque contre tous les pays de l'OTAN, les Pays-Bas ont également été entraînés dans la guerre après l'attaque organisée contre le Twin-Touwers. Les Pays-Bas ont envoyé un contingent de soldats, dont le dernier va maintenant être retiré. On estime que 1 110.000 Afghans et 42.000 3.500 Taliban sont morts. Environ 25 XNUMX victimes sont tombées sur l'OTAN, dont XNUMX soldats néerlandais. Maintenant, il ne reste plus qu'une retraite en vain. En tout cas, aucun ami ne s'est fait dans la région. Cependant, les forces armées néerlandaises ont suscité une admiration généralisée. Quel profit! Mais aussi avec les proches des victimes là-bas?

Le fait que les Pays-Bas aient dû venir indique que nous ne sommes pas un pays libre. Les dirigeants de la pyramide de BlackRock et de Venguard y ont régné et se déterminent à nouveau dans une hystérie corona mondiale. Pendant les vagues de Covid (dans le cas de la grippe, chaque année après chaque vague, nous étions soigneusement comptés à partir de zéro) par des marionnettes - y compris les ignorants professionnels Rutte et De Jonge - de la même pyramide, complétée par Bill Gates.

Nous ne sommes en aucun cas un pays libre, certainement pas une démocratie. Serait-ce que nous devrions célébrer le fait de ne pas avoir à parler allemand? Car ce que Hitler n'a pas pu réaliser par la force des armes, l'EG a réussi, sous la direction de la pyramide. Nous faisons partie de la Grande Allemagne avec la capitale Bruxelles, vassale de la pyramide.

Il est essentiel de commémorer toutes les victimes le 4 mai, y compris celles d'Indonésie et celles qui résistent à la domination du capital déterminant en tant que héros de la résistance. Mais fêter le 5 mai est hypocrite, ça peut être annulé!

Nous ne sommes pas libres, depuis le 10 mai 1940.

Envie de chroniques pointues de Rients Hofstra sur la politique?

https://commonsensetv.nl/rients-hofstra

4.9 12 Vote
Revue d'article
S’abonner
Abonnez-vous à
invité
Peut être votre vrai nom ou un pseudonyme
Non requis
17 commentaires
le plus vieux
le plus récent le plus voté
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
CommonSenseTV
Dutch NL English EN French FR German DE Spanish ES
17
0
Quelle est votre réponse à cela?x
Retour en haut